Qu'est-ce que le label de qualité RME?

Dans le domaine de la médecine empirique, il n'existe encore aujourd'hui que peu de formations officiellement reconnues. Donc, théoriquement, n'importe qui peut se dire «thérapeute» et effectuer des traitements, bien qu'il ne dispose que d'une formation insuffisante ou d'aucune formation.

Le label de qualité RME

C'est pourquoi le RME a développé un label de qualité pour les thérapeutes exerçant la médecine empirique. Ce label se base sur un bon nombre de critères de qualité, autrement dit les Conditions d'Enregistrement. Ces Conditions d'Enregistrement comprennent, par exemple, la formation du thérapeute, son expérience pratique, sa réputation ou sa formation continue et qualifiante régulière. Le RME vérifie ces critères de qualité chez chaque thérapeute souhaitant se faire enregistrer au RME. Un thérapeute reçoit le label de qualité RME, à condition de justifier qu'il remplit le Règlement RME applicable au moment de sa demande d'enregistrement. Le label de qualité RME représente ainsi un haut standard des thérapies, qui est considéré par de nombreux assureurs suisses comme étant une condition préalable pour le remboursement des prestations en médecine empirique, dans le cadre d'une assurance complémentaire privée.

Le label de qualité RME apporte ainsi une contribution essentielle non seulement à la protection des patients, mais aide aussi les thérapeutes, bénéficiant d'une solide formation, à se démarquer des prestataires de méthodes thérapeutiques de la médecine empirique dont la formation est insuffisante.

Critères de qualité RME

Les critères de qualité RME sont fixés dans le Règlement RME. L'attribution du label de qualité RME est ensuite liée, avant tout, aux conditions suivantes :

  • Certification d'une formation délivrée par une école ou un centre de formation professionnel, comptabilisant le nombre d'heures de formation minimum fixé, selon la méthode, en médecine académique et en médecine empirique
  • Justification d'une formation continue et qualifiante régulière
  • Expérience dans la relation avec les patients
  • Exercice professionnel de l'activité thérapeutique
  • Bonne réputation
  • Assurance Responsabilité Civile professionnelle
  • Reconnaissance du droit d'information envers les patients
  • Tenue de fichiers patients
  • Respect du Code de Déontologie RME

Limites du label de qualité RME

Les patients, qui choisissent un thérapeute détenteur du label de qualité RME, peuvent partir du principe que leur thérapeute a appris sérieusement sa profession, qu'il suit régulièrement une formation continue et qu'il connaît ses devoirs envers ses patients.

Le label de qualité RME ne donne cependant aucune garantie quant au succès du traitement. Le RME ne peut non plus contrôler ni la qualité du travail quotidien d'un thérapeute ni sa compétence sociale.

Si, en tant que patient, vous avez une plainte à formuler contre un thérapeute ou ses méthodes de traitement, veuillez vous adresser au médecin cantonal, à l'association professionnelle concernée ou à votre assureur.