Journée de la Médecine Empirique 2019
Le thème « guérir » : une source d'inspiration et d'émotions

Quelle affluence ! Plus de 1200 participantes et participants, venus de toute la Suisse, se sont réunis au Congress Center de Bâle pour la Journée de la Médecine Empirique 2019 qui affichait complet. L'ambiance parmi les participantes et les participants était détendue et positive tout au long de l’évènement. Ils ont assisté à des conférences éloquentes et rhétoriquement brillantes avec des points de vue passionnants sur le thème « guérir ».

Photo

« J’ai regretté la fin de chacun des exposés », a déclaré une des participantes. Les nombreuses facettes de « guérir » ont été présentées de manière compétente, imagée et divertissante par des conférencières et conférenciers de renom. Un facteur est toutefois apparu comme essentiel à la guérison : la relation avec la patiente ou le patient. L’importance de l'amour a été soulignée par plusieurs intervenants. Et le souhait d'une coopération plus étroite entre la médecine académique et la médecine empirique, exprimé à plusieurs reprises, a remporté un franc succès auprès de l'auditoire.

Comment le cerveau influe sur la guérison
Photo
Lutz Jäncke

Après l’accueil chaleureux de la propriétaire de l'Eskamed Mme Dr méd. Silva Keberle et les paroles de bienvenue du Conseiller d’État bâlois Lukas Engelberger, docteur en droit, Françoise Lebet, Directrice du RME, a présenté le sujet de la conférence avec la vidéo impressionnante d’un micro-trottoir sur le thème « guérir ». Annoncé par la modératrice Beatrice Müller, le neuropsychologue Pr. Lutz Jäncke (Dr rer. nat. ) a ensuite emporté le public dans son domaine de prédilection par un exposé plein de verve. Il a montré de manière passionnante le rôle important que le cerveau peut jouer dans la guérison. Selon une étude de recherche, l’activité cérébrale pour une certaine partie du corps est multipliée par cinq lorsque l'on s'y concentre mentalement. L’être humain peut donc influer activement sur sa guérison: « Nous avons toutes les cartes en main », a souligné le professeur Jäncke.

Photo
Alexander Kiss

Le Pr. Alexander Kiss, docteur en médecine académique a abordé le thème des différences entre la médecine académique et la médecine empirique dans l’approche de la guérison. Alors que la médecine académique vise à restaurer l'état de santé d'origine d'un patient ou d’une patiente, la guérison en médecine empirique est plus ambiguë et davantage orientée vers l'auto-guérison. En outre, Alexander Kiss a plaidé pour une amélioration du dialogue entre les personnes soignantes et les patientes et les patients, car le monologue laisse la porte ouverte à des malentendus et à une interprétation erronée des informations.

« Chaque guérison est aussi une auto-guérison »
Photo
Sabine Bannwart, Catherine Ott
et Beatrice Müller

Lors d'une table ronde dirigée par Beatrice Müller, les thérapeutes de Shiatsu, Sabine Bannwart et Catherine Ott ont parlé de leur pratique quotidienne en tant que Thérapeutes Complémentaires. Elles ont expliqué, entre autres, leur vision de la guérison, qui est fortement axée sur l'auto-guérison. « Chaque guérison est aussi une auto-guérison » - a expliqué Catherine Ott. Et Sabine Bannwart a souligné l'importance de la coopération de ses patientes et patients.

Photo
Michaela Noseck-Licul

L'anthropologue culturelle Mag. Dr Michaela Noseck-Licul a montré à quel point les concepts de guérison, de souffrance et de maladie peuvent être perçus différemment d’une culture à l’autre. Elle a mentionné des syndromes spécifiques à une culture, tels que le phénomène Susto en Amérique latine : lorsqu’elles vivent une expérience terrifiante, les personnes touchées croient qu’elles perdent une de leurs nombreuses âmes et souffrent alors de symptômes semblables à ceux de la dépression. Selon Michaela Noseck-Licul, dans la médecine empirique, la guérison prend plusieurs formes : rétablissement, soulagement, sentiment subjectif, quête de sens et effets placebo au sens large du terme.

Les assureurs donnent des conseils pour la facturation
Photo
Conseils avec Barbara Speich
et Marianne Wiedemeier

Ceux qui avaient encore des capacités intellectuelles libres après ces différents exposés pouvaient obtenir des informations pratiques sous forme de brèves présentations. Celles-ci étaient proposées pendant la pause de midi et, suite à la forte demande, également pendant la pause-café de l’après-midi. Barbara Speich, Helsana, et Marianne Wiedemeier, CSS, ont donné des conseils pour une facturation sans problèmes, alors que Claudia Bellgardt et Mario Cavallaro du RME ont transmis des informations utiles concernant le contrôle de la formation continue et qualifiante.

Analyse impitoyable du système de santé publique
Photo
Thomas Zeltner

Les participants aux congrès se sont levés pour ovationner le Pr. Thomas Zeltner, docteur en médecine, pour son exposé consacré à une analyse sans concession du système moderne de santé publique. Selon Thomas Zeltner, la complexité croissante du système réduit la volonté de changement et la motivation des participants avec des conséquences dévastatrices : « Beaucoup de gens se sentent perdus dans ce système ». Les contraintes de temps et le manque d'écoute sont pour le professeur Zeltner des problèmes concrets et une conséquence de l'orientation vers les coûts. Il a visiblement touché le nerf du public avec ça. Pour terminer, il a appelé à plus d'humanité et d'amour, appel étayé par l’image dramatique et émouvante d'un garçon mourant et laissé, couché à même le sol, devant un hôpital en Afrique de l’Ouest. Thomas Zeltner a touché l’audience avec son émotion et sa dernière phrase : « N’oublions pas : nous vivons tous sur la même planète. »

Au cours de la table ronde qui a suivi, le professeur Zeltner a parlé en toute franchise de son temps et de ses expériences en tant qu’ancien directeur de l'Office fédéral de la santé publique. Il a ainsi décrit le choix des méthodes de médecine empirique, qui sont remboursées dans le cadre de l'assurance de base obligatoire, comme un « pur hasard » et comme le résultat d'un « processus purement politique ».

Pour une approche holistique
Photo
Ingrid Grave et Beatrice Müller

En ce qui concerne la guérison, tout le monde a convenu au cours de la table ronde que l'aspect réparateur de la médecine académique devrait être combiné à l’approche holistique de la médecine empirique. Lutz Jäncke a résumé cette réflexion en quelques mots : « Pour moi, trouver des modes de vie alternatifs est aussi une voie de guérison ».

La dimension spirituelle et religieuse de la guérison a été abordée par la religieuse Ingrid Grave dans une conversation avec la présentatrice Beatrice Müller. « Pour moi, la spiritualité signifie accepter que je sois plus que ce que je connais de moi-même », a expliqué Ingrid Grave, en parlant de « l’âme profonde ». Elle a parlé de son expérience personnelle avec une maladie cancéreuse qu’elle a surmontée et de l'effet positif de se sentir partie intégrante d'une création holistique : « Quand il y a une main venue d’en haut, cela aide à la guérison ».

« Guérir, c’est transformer »
Photo
Ludwig Hasler

L'être humain est-il guérissable ? C’est la question provocante posée par le philosophe Dr phil. Ludwig Hasler dans son exposé. Il a réalisé une évaluation remarquable des comportements d'aujourd'hui. Selon Ludwig Hasler, l'être humain ne s'est jamais donné autant de mal pour être en forme, éduqué et correct. Mais l’on constate que le nombre de dépressions augmente proportionnellement à ces efforts. « Je soutiens que la guérison est une transformation », dit Hasler. Et cela n'est possible que si quelqu'un est prêt à accepter ce changement. Pour lui, l'amour possède la plus forte vertu curative. Et la relation avec la patiente ou le patient revêt une importance capitale pour la guérison : « Je dois pouvoir lire dans les yeux de mon médecin qu’elle croit à ma guérison ».

Le « Hornroh Modern Alphorn Quartet » a sonné la fin de la Journée de la Médecine Empirique 2019. C’était un événement très réussi et une véritable source d'inspiration ; les nombreux commentaires, parfois euphoriques, que nous avons reçus en sont la preuve.

 Annonces

Medgate App
Nhk Campus
CSS Assurance
SNE Santé et formation